La fédération syndicale unitaire estime que les pouvoirs publics ne protègent pas assez les usagers et les personnels des établissements d'enseignement de l'épidémie et demande des mesures correctives. C'est ce qu'elle a rappelé lors d'un point sur la situation au ministère (2 mars 2021). La FSU constate que: «le ministère ne prévoit aucune autre mesure qu’une campagne de tests, sans préciser son organisation»; «les mesures prises en cas de découverte de cas de covid ne sont pas renforcées»; «rien n’est fait pour renforcer la protection sanitaire des personnels en améliorant notamment leur accès aux tests»; «aucune clarification n’a été apportée sur la campagne de vaccination». 

S'il est vrai que, conformément à sa demande, les pouvoirs pubics ont précisé que «les tests doivent être organisés et gérés par des professionnel-les et partenaires venant en renfort des personnels », le syndicat n'en attend pas moins «un cadre ministériel précis et concerté qui sécurise durablement l’ensemble de la communauté scolaire». Il réitère aussi sa demande d'un «recrutement de personnels supplémentaires» qui est loin d'avoir été satisfait par les «possibilités ouvertes en novembre dernier». Plus généralement il exige une «stratégie globale de lutte contre le covid».

Communiqué FSU – 2 mars 2021

Le groupe paritaire Action Logement propose une aide exceptionnelle aux jeunes actifs afin de payer leurs charges locatives. D'un montant de 1000 euros et disponible à partir du 18 février 2021, le soutien financier forfaitaire d'Action Logement s'adresse aux «nouveaux actifs aux revenus modestes», inclus les «alternants». Les partenaires sociaux entendent ainsi contribuer à «des solutions opérationnelles et efficaces afin de favoriser la reprise économique».

Communiqué Action Logement – 18 février 2021