Les ordres des médecins et des infirmiers s'associent à l'Agence nationale de santé publique pour un appel à rejoindre la Réserve sanitaire afin de faire face à l'épidémie COVID-19. D'autres professionnels se mobilisent mais demandent plus de moyens. 

Si les mesures prises par les pouvoirs publics pour enrayer l'épidémie COVID-19 sont estimées nécessaires, divers organisations professionnelles, notamment du secteur sanitaire et social, demandent qu'elles soient plus justement appréciées.

L'Académie nationale de médecine «soutient l'Organisation mondiale de la santé quant à l'évaluation et la gestion du risque lié à cette épidémie» (Coronavirus "Covid-19" - NDLR). L'institution exprime «toute sa confiance dans les autorités sanitaires françaises et (…) tient à souligner l'importance qu'il y a à relativiser ce type d'épidémie» au regard d'une «population aussi importante et dense que celle de la Chine».