Plusieurs syndicats d’employeurs veulent sensibiliser les pouvoirs publics et la population à l’enjeu du bois-énergie pour la transition énergétique. Regroupés à l’occasion de la Journée bois-énergie 2021, le collectif regroupant les professionnels du bois (Cibe, Propellet France), des services à l’environnement (Fedene), des énergies renouvelables (Ser, SFCB), les collectivités territoriales (réseau Amorce, FNCCR), tient à rappeler que «Les objectifs nationaux pour le bois-énergie représentent 50% des objectifs de développement de la chaleur renouvelable».

Pour autant, «Depuis 2017, la filière collective (…) a connu un fort ralentissement de son développement, principalement causé par un prix extrêmement bas des énergies fossiles». Il est donc temps que les pouvoirs publics, tout comme la population actent un «nécessaire changement d’échelle».

Communiqués commun Cibe, Propellet France, Fedene, Ser, SFCB, Amorce, FNCCR –  18  mai 2021

L’union des syndicats d’architectes et l’union sociale pour l’habitat créent un nouveau Prix du projet citoyen. Ce prix récompensera les «organismes Hlm qui construisent pour leurs habitants dans un souci de qualité d’usage et de durabilité», aussi bien en «construction neuve» qu’en «réhabilitation». Outre l’Unsfa et l’USH, les organismes Qualibat et Qualitel s’associent à cette initiative marquant, par ailleurs, la 20e édition du «Prix du projet citoyen», créé par l’organisation des architectes, avec le soutien du ministère de la Culture, de la Mutuelle des architectes et d’Ikos Consultant. Ce prix valorise une «véritable démarche de co-production où les habitants et usagers ont participé activement à l’opération, où le maître d’ouvrage a su rassembler toutes les énergies et l’architecte intégrer toute cette dynamique dans la conception de son projet». 

Communiqué commun Unsfa, USH – 18 mai 2021

L’Agirc-Arrco lance un nouveau service pour aider les entreprises «à comprendre les anomalies de leur DSN (déclarations sociales nominatives-ndlr) et ainsi permettre de les corriger». Le régime précise qu'«après un premier essai concluant auprès d’un peu plus de 2 000 entreprises, le service en ligne DSN-FIAB sera généralisé à compter du 1er juin à l’ensemble des espaces en ligne sécurisés des caisses de retraite Agirc-Arrco, gérées par les groupes de protection sociale». Cette initiative procède du constat que «15% des déclarations sociales (DSN) remplies par les entreprises présentent des écarts pouvant affecter le montant des cotisations de retraite payées par les salariés et de fait leurs droits à retraite».

Communiqué Agirc-Arrco - 18 mai 2021