——————————   La plateforme d'information des corps intermédiaires du travail, des professions et des entreprises

Les salaires minimaux des personnels de la branche assurance sont revalorisés sur la base d’un accord entre partenaires sociaux.

Signé conjointement par la Fédération française de l'assurance (FFA) et les organisations syndicales CFDT, CFE-CGC et UNSA  (3 juin 2021), l’accord «sur les salaires minimaux des conventions collectives (…)  pour l'année 2021» généralise une progression salariale pour l’ensemble des personnels administratifs. Les partenaires sociaux actent également, «dans le prolongement de l’accord de branche mixité-diversité et égalité professionnelle entre les femmes et les hommes signé fin 2020» que cette progression se fera à «égalité (…) entre les femmes et les hommes».

Communiqué FFA – 10 juin 2021

L'ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques), la SAIF (Société des auteurs des arts visuels et de l'image fixe) et Google ont signé un accord ainsi qu'un programme de licences pour «l'utilisation en France des œuvres du répertoire de l’ADAGP et de la SAIF dans divers produits et services de Google». Cet accord d'une durée de dix ans qui prévoit aussi la création d'un fond dédié aux artistes est «destiné à soutenir et rémunérer les auteurs des arts graphiques, plastiques et photographiques (peintres, sculpteurs, photographes et agences de photographes, auteurs de bande dessinée, illustrateurs, designers, auteurs d’art urbain…) dans le contexte du numérique».

Communiqué ADAGP, SAIF, Google - 9 juin 2021

Atout France (agence de développement touristique de la France) lance avec France Congrès et Événements (association des villes de congrès et d'événements) la campagne #MonÉvénementEnFrance pour «accompagner et soutenir la reprise de l'activité événementielle d'affaires». «Rassembler, Partager, Relancer» sera la signature de cette opération qui se traduira notamment par la mise en ligne d'un site, les témoignages de personnalités, des partenariats avec la presse économique… «Les professionnels de la filière événementielle sont par ailleurs invités à utiliser le #MonÉvénementEnFrance en association avec le #CréerLEvénement dans leurs communications sur les réseaux sociaux».

Communiqué Atout France - 9 juin 2021

Le Syndicat des éditeurs de la presse magazine s’accorde avec la Sacem pour créer le premier organisme de gestion collective du droit voisin de la presse en France.

L’initiative historique commune au SEPM et à la Sacem s’inscrit dans le prolongement de leur combat commun en faveur de l’adoption de la «  directive européenne sur le droit d’auteur et les droits voisins dans le marché unique ».

Assurer une juste rémunération des éditeurs par les plateformes numériques

Les partenaires précisent que «L’OGC actuellement en cours de constitution aura vocation à accueillir en son sein l’ensemble des titulaires du droit voisin de la presse qui souhaiteront opter pour une gestion collective de ce droit ». La Sacem apportera « son expertise en matière de gestion des droits sur internet ».

Alain Augé, président du SEPM se dit « fier et heureux de cet accord qui a vocation à proposer un outil efficace et crédible à l’ensemble de la presse française et à tous les titulaires du droit, pour obtenir dans la durée une rémunération significative ».

Jean-Noël Tronc, directeur général-gérant de la société d’auteurs se félicite de la « confiance que lui accorde aujourd’hui le Syndicat des éditeurs de la presse magazine » à un moment où « la gestion collective des droits est plus que jamais un modèle qui permet d’assurer efficacité, équité et transparence.

La Sacem mobilisera notamment son dispositif de «mise en place de licences avec toutes les catégories d’acteurs de l’internet, son savoir-faire reconnu et son expérience globale du digital ».

Communiqué commun Sepm, Sacem- 7 juin 2021

L’interprofession de la viande bovine et l’Association des maîtres restaurateurs s’engagent dans un partenariat autour de la viande de bœuf Label Rouge».

Ce partenariat se traduira par « une campagne de sensibilisation (...) à destination des fournisseurs des viandes (...) et des maîtres restaurateurs, sur la base d’une cartographie, pour favoriser les liens entre les deux parties » ainsi que par des «actions de communication conjointes mettant l’accent sur les valeurs communes et les complémentarités entre les labels d’État qu’ils font vivre, (..) organisées au niveau national comme local ».

Les deux organisations revendiquent des valeurs communes (alimentation de qualité, traçabilité, pratiques durables), mais aussi l’exigence d’une juste rétribution des producteurs.

Communiqué commun Interbev, Maîtres restaurateurs – 7 juin 2021