Action Logement et la Caisse d’épargne d’Ile-de-France sont partenaires pour favoriser la mutation de bureaux en logements.

Le partenariat entre la banque de la région francilienne et Action Logement se concrétise via la Foncière de transformation immobilière, filiale du groupe géré par les partenaires sociaux, par un «prêt de 80 M€ (…) pour l’accompagner dans sa mission d’acquisition d’immeubles de bureaux, d’activité et de friches économiques à transformer en logements», permettant du même coût «un démarrage express» de la foncière créée en 2020. La maison mère lui a récemment «accordé une ligne de crédit complémentaire (…) dans l’objectif de produire 4800 logements sur l’année» et de soutenir un «modèle original (…) en faveur de la production de logements abordables dans le cadre d’opérations complexes mais indispensables vis-à-vis de l’enjeu climat».

Communiqué Action Logement – 17 juin 2021

La tête de réseau des chambres de commerce ré-engage une nouvelle campagne de sensibilisation auprès des PMI afin de les sensibiliser à la décarbonation de l'industrie. 

La nouvelle campagne de CCI France (à partir du 15 juin 2021) s'inscrit dans le cadre du «Plan de relance, (avec-NDLR) un soutien ambitieux (…) pour améliorer l’efficacité énergétique des entreprises, faire évoluer leurs procédés de fabrication et décarboner leur production de chaleur». Une première campagne a permis de constater l'intérêt des entreprises pour la démarche. Les PMI seront plus particulièrement ciblées, sachant que «le “guichet décarbonation”», qui finance les équipements nécessaires aux entreprises pour réduire leurs émissions de CO2 ou améliorer leur efficacité énergétique, a vu récemment son périmètre s’élargir et le taux de ses aides revu à la hausse». 

Communiqué CCI France – 16 juin 2021

Constatant «encore une faible embauche des docteur.e.s par le secteur privé», l'Apec organise du 21 au 25 juin «l’événement CAP Phd 100% digital (qui - ndlr) propose un programme complet de webateliers, webconférences, jobdating, afin de "faire bouger les lignes"». À la clé par exemple, la valorisation de dispositifs favorisant ce type d'embauches, la préparation des chercheurs au recrutement ou la mise en relation de ces jeunes avec des entreprises intéressées par leurs profils.

Communiqué Apec - 16 juin 2021

L’institution ordinale de la pharmacie lance une campagne de sensibilisation au rôle clé des biologistes médicaux dans le système de santé. 

Engagée à partir du mois de juin, la campagne initiée par l’Ordre des pharmaciens se déploie via «la diffusion auprès des laboratoires de biologie médicale de documents pédagogiques (…) à destination du grand public», couplée avec «une opération de marketing digital sur les réseaux sociaux (animation vidéo de la bande dessinée)» et une présence dans «Doctissimo, site très fréquenté par les internautes». 

Pour le CNOP, il s’agit de faire savoir que «les biologistes médicaux sont un maillon essentiel du parcours de santé des Français», par les «multiples missions qu’ils remplissent, en interaction permanente avec les autres professionnels de santé». Maillant très densément le territoire, les laboratoires apportent un service qualifié en matière de «diagnostics», «prévention», «dépistage», «éducation thérapeutique»

Communiqué CNOP – 16 juin 2021

L’interprofession des fruits et légumes appelle les pouvoirs publics à soutenir les démarches de recherche et expérimentation prises par la filière pour contenir les effets du réchauffement climatique. 

Interfel et son institut technique (CTIFL) ont pris, depuis une quinzaine années, la mesure des effets climatiques négatifs et de la problématique de l’eau. Une démarche caractérisée par «de nombreuses actions pour identifier le caractère plus ou moins adapté des futures variétés et des porte-greffes en arboriculture», ainsi que par l’accompagnement des «professionnels pour qu’ils envisagent l’implantation et la commercialisation de nouvelles espèces (…) adaptées à l’évolution climat/ressource en eau». 

Appel aux pouvoirs publics à accompagner la recherche et innovation

La filière, afin de limiter l’émission de GES, centre sa recherche sur «l'évolution énergie en serre et sous abris (…), les systèmes de production en verger à haute performance environnementale, le travail sur fertilisation (…) ou encore la mesure du stockage carbone». Concernant la «ressource en eau», il est notamment prévu de relancer l’investigation sur les usages de la filière, dans la perpective bien comprise que «la protection de la ressource en eau, tout comme son utilisation dans le respect des équilibres naturels et d’une gestion durable relèvent de l’intérêt général». 

Prenant appui sur ces travaux et sur son comité RSE, l’interprofession entend faire prochainement des «des propositions dans le cadre du Varenne de l’eau»… Néanmoins, elle «espère (…) que les travaux de recherche et d’expérimentation menés sur ces questions seront fortement accompagnés par les pouvoirs publics» suivant «une approche technique et financière coordonnée». 

Communiqué Interfel – 15 juin 2021