——————————   La plateforme d'information des corps intermédiaires du travail, des professions et des entreprises

Le syndicat professionnel des entreprises de dépollution (FNADE) et les pouvoirs publics s’accordent sur l’avenant au contrat de filière Transformation et valorisation des déchets.

Cosigné (24 juin 2021) par les ministères de la Transition Écologique, de l'Économie et des Finances, le président du Comité Stratégique de filière et Anne Le Guennec, vice-présidente du comité et présidente de la Confédération des métiers de l’environnement, l’avenant marque un engagement renforcé dans «l’atteinte des objectifs de la loi Anti-Gaspillage pour une Economie circulaire (loi AGEC)». Il intègre aussi le «plan de relance avec son volet économie circulaire (…) et son volet décarbonation (…) qui soutiendront la relance de l’investissement et de l’innovation».

Dans un objectif concret de «contribuer à l’indépendance stratégique du pays en optimisant l’usage des matières premières de recyclage, (…) la récupération des métaux stratégiques issus des déchets, en déployant la valorisation des biodéchets et en renforçant la production d’énergie issue des CSR (combustibles solides de récupération)», le Comité stratégique soutiendra des projets d«’investissement et (…) innovation» portant sur la valorisation des filière «biodéchets» «Combustibles solides de récupération», «responsabilité du producteur», la recyclabilité des «métaux critiques», «la robotisation et le déploiement du numérique dans les métiers de la valorisation des déchets» et le développement ses start-up, «les métiers et l’évolution des compétences», «la croissance des PME et des ETI»… 

Communique Fnade –  24 juin 2021

L’École supérieure créé par la fédération des agences immobilières ouvre deux nouvelles formations consacrées à la «gestion patrimoniale» et «la rénovation thermique des bâtiments».

Créée en 2004 à l’initiative de la FNAIM, l’ESI renforce son offre de «17 cursus à lisibilité européenne (…), du BTS au master 2» de «deux nouveaux diplômes pour répondre aux besoins du marché: une licence 100% distancielle “Chargé de gestion patrimoniale immobilière (GPI)»”, (…) et une licence professionnelle “Gestion de la rénovation thermique des bâtiments”». Les universités de Lorraine (pour la première) et de Perpignan (pour la seconde) en sont partenaire opérationnel.

Les deux formations, pour lesquelles «les inscriptions ont d’ores et déjà débuté, seront présentées au cours d’un Digital Meeting (…) le vendredi 2 juillet». La première «en alternance et en distanciel, s’adresse aux professionnels déjà en activité ou en reconversion, ainsi qu’aux étudiants souhaitant se former en toute autonomie». La seconde, également en alternance «est (…) plus ciblée sur les métiers émergents de la gestion du parc immobilier existant, dans le cadre des politiques publiques de transition énergétique».

Communique FNAIM –  24 juin 2021

Plusieurs syndicats professionnels et sociétés de droits du secteur de la musique créent un baromètre de l’égalité professionnelle dans les entreprises.

Le baromètre est créé à l’initiative commune des syndicats SNEP, UPFI, SPPF et de la société de droits SCPP en partenariat avec Accordia, société spécialisée dans l’accompagnement des entreprises sur les questions de diversité, de parité, d’inclusion. L’objectif est «d’évaluer les progrès constatés chaque année en matière d’égalité professionnelle femmes-hommes dans les labels, donnant à chaque entreprise des repères nécessaires à la mise en œuvre de politiques volontaristes».

Communiqué commun SNEP, UPFI, SPPF, SCPP – 24 juin 2021

L’accord interprofessionnel des parties prenantes de l’interprofession des huiles végétales va permettre de déployer un plan stratégique ambitieux. 

Acté par les différents membres de l’interprofession, le plan stratégique de Terres Univia priorise un investissement de «près de 41 millions d’euros affectés à la recherche,  à l’innovation et au transfert opérationnel vers les professionnels». Son financement sera assuré grâce à «la contribution volontaire obligatoire», «élargie à l’aval de la production», à laquelle souscriront aussi, désormais: «les collecteurs d’oléagineux (Coopération agricole Métier du grain,  Fédération du négoce agricole), et par les transformateurs et incorporateurs de protéagineux (Groupe d’étude et de promotion des protéines végétales, Syndicat national de l’industrie de la nutrition animale et Coopération agricole Nutrition animale). Participent également «Terres Inovia et le Fonds d’action stratégique des oléo-protéagineux (FASO)».

Le plan s’assigne 5 objectifs prioritaires: «souveraineté protéique», «transition agricole durable», «biocarburants et (…) bioéconomie», «transition alimentaire», «RSE». Un programme d’action sera présenté prochainement aux professionnels concernés. 

Communiqué Terres Univia – 24 juin 2021