——————————   La plateforme d'information des corps intermédiaires du travail, des professions et des entreprises

La Confédération générale des travailleurs lance un ordre de grève nationale en date du 5 février 2019 pour marquer son opposition à «la profonde injustice sociale» et exiger «une autre répartition des richesses créées par le travail». La centrale syndicale précise par ailleurs son intention de «travailler les convergences avec les Gilets jaunes». Elle invite par ailleurs les salariés, retraités, privés d’emplois, jeunes «à se saisir notamment des Cahiers d’expression revendicative populaire» et «à s’engager dans l’action collective et dans la CGT». D’autres initiatives – «mardis de l’urgence sociale», «nouvelle journée nationale d’action, mi-mars» – sont prévues pour faire contrepoint au pseudo «grand débat national» organisé par le président de la République.

Communiqué CGT – 30 janvier 2019

La Fédération nationale des exploitants agricoles s’élève contre une «hasardeuse instrumentalisation des chiffres» imputable à un «grand distributeur» concernant l’entrée en vigueur de la « hausse du seuil de revente à perte issue de la loi EGAlim». Elle rappelle que «Le SRP fait donc partie d’un dispositif dont l’objectif est de mieux répartir la valeur, pas d’augmenter les prix ; de mieux rémunérer les agriculteurs, pas de matraquer les consommateurs». Elle demande aux «distributeurs (…) de rémunérer un tout petit peu plus les fournisseurs sur la très grande majorité des produits sans augmenter les prix au consommateur, en compensation du rétablissement de leur marge sur quelques produits phares que la hausse du SRP leur permet de réaliser».

Communiqué FNSEA – 30 janvier 2019

Pour le Syndicat des médecins libéraux, il est nécessaire de reporter «d’un an la prise en compte de la DMP (*dossier médical partagé – NDLR) comptabilité du logiciel dans le volet 1 de la ROSP 2018, afin de ne pas pénaliser à une fois de plus les médecins». Sa position s’explique par le fait que «certains éditeurs n’avaient pas eu le temps d’opérer les mises à jour et modifications nécessaires pour rendre leurs logiciels DMP compatibles» avec les nouveaux indicateurs «de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) imposée par l’assurance maladie». L’organisation professionnelle considère par ailleurs que cette situation illustre les dangers d’une «forfaitisation du mode de rémunération» et «estime que l’acte est un élément central du revenu du médecin libéral et de sa liberté».

Communiqué SML – 30 janvier 2019

À l’issue d’une rencontre entre son président Franck Sander  et le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, la Confédération des planteurs de betterave se réjouit de l’écoute des pouvoirs publics à ses propositions concernant: «la contractualisation (…) la mise en place  place d’organisations de producteurs (OP) pour suppléer aux lacunes des commissions de répartition de la valeur »; «la gestion des risques (…) l’instrument de stabilisation des revenus sectoriels (ISR)»; «le temps et les outils (…) pour  trouver des alternatives (en matière de produits de protection des plantes – NDLR) afin de garantir la pérennité de la filière»; «les distorsions de concurrence». Autant de propositions destinées à solutionner la «crise» qui affecte la filière.

Communiqué CGB – 30 janvier 2019

Le Conseil national de l’ordre des architectes invite la profession à participer au Grand débat national voulu par le Président de la République via le «blog “granddebat.archi” ouvert jusqu’au 15 mars». Les contributions des architectes seront synthétisées pour transmission à la mission Grand débat, ainsi qu’au ministre de la Culture. Le CNOA rappelle que «les architectes, partout en France, sont une profession ressource au service des citoyens et de l’intérêt général, rompue à la médiation et favorable à la participation citoyenne». Il est souhaité que la réflexion soit axée sur la  transition écologique» à travers quatre prismes:
 «Habiter», «Financer», «Aménager», «Participer».

Communiqué CNOA – 29 janvier 2019