Les coopératives d’utilisation de matériels agricoles ont été créées en 1945, sous l’impulsion des pouvoirs publics et des professionnels, afin de soutenir la modernisation des exploitations. Leur champ d’intervention, initialement centré sur l’équipement, s’est élargi à l’appui technique en matière de gestion, d’emploi, de bonnes pratiques environnementales.

Singularité dans le paysage des organisations syndicales de salariés, la CFE-CGC défend spécifiquement, depuis 1944, les personnels d’encadrement. Elle est au nombre des confédérations interprofessionnelles représentatives au plan national.

D’abord affiliée à la principale confédération patronale, la CGPME autonomise, à partir des années 1940, la représentation et la défense des intérêts des PME. Rebaptisée CPME en 2016, elle compte au nombre des organisations interprofessionnelles représentatives de niveau national.

C’est en lien avec le statut du fermage que les tribunaux paritaires des baux ruraux voient le jour dans les années 1940. Leur objet: traiter des litiges entre bailleurs et preneurs de bail en privilégiant la conciliation. Cette juridiction de 1er degré spécifique au secteur agricole intervient de manière temporaire, dans le ressort d’un tribunal d’instance, dont le président est aussi le président du TPBR.